PARIS-PLAGES

La gratuité

Les exigences prioritaires sur un tel projet relèvent en premier lieu de l'équité. Paris-Plages doit être un espace public, libre d'accès, où les gens peuvent rester sans êtres contraints de payer. Dans une ville telle que Paris, l'espace public est un espace de co-propriété partagé entre les terrasses des cafés, forcément payantes, et les voitures, dans lequel est disséminé de trop rares bancs publics.

Pour exemple, un jardin comme celui des Tuileries, à priori gratuit, devient rapidement un lieu onéreux en raison des sollicitations permanentes des nombreux points de vente et vendeurs à la sauvette…Une famille modeste sera sollicitée par ses enfants pour acheter différente chose, ne pouvant répondre à cette demande, les parents quittent le lieu, c'est sur cet état de fait que nous avons voulu travailler avec ce projet.

Paris-Plages