Le Pont du Gard la Provence 16/08/04

Plus que quelques jours pour Pont du Gard plage

Après les inondations, il a fallu revoir les aménagements du Pont du Gard. Une plage a été imaginée sur les berges pour accueillir le public avec des installations appréciées, mais éphémères.

Ephémères. Depuis le début, à l'ouverture de ce que les gardois appellent maintenant « Pont du Gard plage », tout le monde savait que les installations resteraient en place à peine plus d'un mois.

Et voilà, c'est arrivé, il ne reste plus qu'une semaine pour profiter des radeaux de bois, brumisateurs et autres terrains de sport !

Pour ceux qui ne seraient pas déjà allés faire un tour au pied de l'aqueduc romain, il faut savoir que Rendez-vous à la rivière est un savant mélange de nature brute et de confort, données devenues indispensables depuis les inondations de 2003.

Paradoxalement, c'est parce que le Gardon a ravagé toute la berge l'an dernier que les visiteurs du Pont du Gard peuvent désormais profiter d'une plage aménagée. « Ces endroits autefois arborés lissent place désormais à un paysage éminemment minéral » expliquait Sylvie Del Percio, scénographe de l'agence Nez Haut à qui l'on doit la conception du projet - et celle de Paris Plage. « L'accès à la rivière était devenu périlleux pour un certain type de population comme les enfants en bas-âge, les personnes à mobilité réduite et les personnes âgées. D'où l'idée de mettre en place un cheminement qui dessert l'ensemble des zones d'activités. c'est le fil rouge du projet. »

 

Bain de soleil ou ombre salutaire ?

Grâce à ce cheminement de bois, ceux qui se sont donnés rendez-vous à la rivière peuvent profiter du soleil et du gardon à leur guise. Ceux qui raffolent des bains de soleil utiliseront les structures de bois simples, appelés radeaux, installés tout au bord de l'eau.nettement plus confortables qu'une rabane, même épaisse, posée à même les cailloux. Plus en retrait, on a placé d'autres radeaux, modulables cette fois, grâce à un toit de tissu à orienter pour trouver un peu d'ombre. enfin, tout au fond, contre le mur de soutènement de l rive droite, on trouve de véritables havres de fraîcheur.

A l'abri des regards (trop) indiscrets, de nouveaux radeaux sont cette fois installés à l'ombre des arbres ou des bambous de plastique qui abritent les brumisateurs. A droite de cet endroit idéal pour les enfants en bas-âge et leurs jeunes mamans, se trouve le coin des plus petits. Ils ont le choix entre deux ateliers : la création artistique sur l'eau ou le chantier de fouilles. Avec ça, ils ne vont pas embêter leurs frères et sours qui disputent des parties acharnées sur le terrain de beach-volley voisin. L'endroit ne désemplit pas, à l'inverse du terrain de pétanque, moins pris d'assaut par les groupes de jeunes.

Toutes ces activités sont encore disponibles, gratuitement, jusqu'au 22 août.

Il n'y a que pour la guinguette, véritable rendez-vous familial et festif au bord du Gardon, attirant plus de 200 personnes chaque week-end, qu'il est trop tard.

A. LUCAS / La Provence/ le 16/08/04

Articles de presse
Le Pont du Gard
La Marseillaise 20/07/04
Le Pont du Gard
Midi Libre 03/09/04
Le Pont du Gard
La Provence 16/08/04
Paris-Plages
Libération 18/07/03
Paris-Plages
Zurban 16/07/2003
Paris-Plages
Le Parisien 17/08/04
Paris-Plages
Télérama 16/07/03